Advanced search

New Delhi > News > Luxembourg dans le Top 10 des pays les plus connectés >

Luxembourg dans le Top 10 des pays les plus connectés

Published Monday December 22 2014

Le rapport UIT intitulé «Mesurer la société de l’information» vient de paraître. Cet outil de mesure composite propose un classement entre 166 pays en fonction de leur niveau d’accès aux technologies de l'information et de la communication (TIC), de leur utilisation de ces TIC et de leurs compétences dans ce domaine. «Plus de trois milliards de personnes sont désormais en ligne et les technologies de l’information et de la communication continuent de croître à un rythme soutenu dans presque tous les pays du monde», soulignent les auteurs du rapport. Dans le secteur de la téléphonie mobile, on estime que d’ici à la fin de 2014, le nombre d’abonnements atteindra les sept milliards, ce qui correspond approximativement à la population mondiale.

Sur le podium des pays les plus connectés figurent le Danemark, la Corée du Sud et la Suède. Viennent ensuite l’Islande, le Royaume-Uni, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, Hong Kong et… le Luxembourg, qui vient clore la marche de ce Top10. Chez nos plus proches voisins, l’Allemagne se classe 17e, la France 18e et la Belgique 25e.

Le Luxembourg apparaît néanmoins – tout comme en 2013 – à la première place du classement pour ce qui est de l'accès aux technologies de l'information, le pays affichant un taux de pénétration des TIC dans les foyers de près de 95%.
L’Afrique à la traîne, vraiment?

Les 30 premières places du classement de l’UIT sont occupées par des pays européens ainsi que par des pays à revenu élevé. En queue de peloton du classement figurent de nombreux pays africains. Mais leur marge de progression est bien réelle, puisque sur les 4,3 milliards de personnes qui ne sont pas encore connectées, 90% vivent dans les pays en développement.

En 2014, l’utilisation d’internet a progressé deux fois plus vite dans les pays en développement (8,7%) que dans les pays développés (3,3%). Le nombre d’internautes a doublé dans les pays en développement entre 2009 et 2014, et ces pays représentent aujourd’hui les deux tiers des personnes connectées dans le monde. «C’est justement dans les zones pauvres et rurales que les TIC peuvent avoir un impact particulièrement net», conclut Brahima Sanou, directeur du bureau de développement des télécommunications de l’UIT. Plutôt encourageant.

Back